ÉCRITURES SCÉNIQUES CONTEMPORAINES ET TRANSMÉDIA - UN DÉPASSEMENT DES FRONTIÈRES, ARTISTIQUE ET CRÉATIF ?

Depuis plus de 10 ans, le transmédia s'est majoritairement développé dans les industries créatives telles que le cinéma, la télévision, le web et le gaming. Une expérience transmédia appliquée au spectacle vivant pourrait être constituée de différentes combinaisons scène/supports (web, interfaces interactives, fictions parallèles, univers narratif…) au service d'une innovation artistique et relationnelle.

On constate une filiation des pratiques « cross-média » et« transmédia », une nuance serait dans le degré d'autonomie des extensions narratives des différents supports médiatiques et la hiérarchisation ou le centrage plutôt sur la question de la narration fictionnelle ou les éléments médiatiques. Une autre différence serait la qualité de l'interactivité proposée au public et donc la participation que ces expériences suscitent. Les essais de définition qui accompagnent l'écriture transmédia sont en constante évolution et dépendent également du contexte de recherche.

Cette pratique, peu employée dans le spectacle vivant, s’inscrit dans les enjeux liés aux écritures scéniques contemporaines : extensions temporelles, narratives ou conceptuelles, engagement du spectateur (co-acteur, co-créateur, participant…), débordement dans l'espace public, interpénétration du réel et de la scène… L-EST s'attachera à privilégier dans ses choix une poétique de l'écriture transmédia plutôt qu'une approche technologique prépondérante. Le laboratoire pourra donc être un réel catalyseur de sens et d'évolution de cette pratique en développant son acception artistique et souhaite développer notamment la mobilisation du spectateur dans les écritures transmédia qui peut jouer un rôle actif dans l'élaboration du récit.