Résidence # 1 // Compagnie Olga Mesa et Francisco Ruiz De Infante

Du 31 mars au 6 avril 2014, la compagnie Olga Mesa et Francisco Ruiz De Infante ont poursuivi leur travail de recherche artistique autour de leur projet CARMEN/SHAKESPEARE Acte SECOND (Celui des Crash-tests)

Étude et création de prototypes pour une expérimentation croisée de scènes multiples.

Il s'agit de construire et mettre en lien six espaces : le plateau et 5 autres lieux interconnectés via Internet depuis Lisbonne, Casablanca, Strasbourg, Madrid et Genève (en relation avec une "équipe invitée" de 5 artistes qui se trouveront dans ces villes). Ces expérimentations seront intégrées sur la plateforme en ligne www.lillas-pastia.net qui à terme deviendra dans la dramaturgie de l’ACTE SECOND du projet un véritable "lieu" sur scène.

Pour la construction de ces scènes multiples, le travail s'oriente sur :

  • les modifications « en miroir » des différents lieux, suite à leurs interconnexions (un lieu imite l'autre, lui ressemble).
  • leurs résonances sonores et visuelles en prêtant une attention particulière à la notion de "contrepoint", notion déjà expérimentée dans l’ACTE PREMIER.
  • les contaminations subtiles des gestuelles exécutées au sein-même des six espaces.
  • la génération d’apparents «dialogues de sourds» entre les présences en direct et les images ou les sons captés en amont (hors du temps réel du streaming).

La plateforme internet www.lillas-pastia.net nécessite la réalisation d'une charte qui détermine des protocoles d’intervention d'une part pour les auteurs, et d'autre part pour les «invités extraordinaires», et enfin, pour des internautes complices du projet. À chaque niveau de participation, il s'agit de permettre d'intervenir dans des formes pré-déterminées : texte‐image‐son, articulation/modification de contenus, protocoles de dialogues, plasticité, formes pour les temps en streaming…