PROJET KANT/LA CHAMBRE DE KRISTOFFER/PARCOURS QR CODE - COMPAGNIE EX VOTO A LA LUNE

en collaboration avec Judith GUEZ, enseignante-chercheuse à L'INREV (Image Numérique et Réalité Virtuelle) - Université PARIS 8

RÉSIDENCE DE RECHERCHE L-EST DU 16 AU 23 MAI 2014 AU GRANIT, SCÈNE NATIONALE DE BELFORT

PRÉSENTATION DE LA COMPAGNIE

http://www.exvotoalalune.com/

La compagnie Ex voto À La Lune développe une recherche sur des dispositifs au service d’un texte et d’une dramaturgie. Le rapport au public est la base de la scénographie et du parti pris. La compagnie a créé "Revendications galantes" un dispositif minimaliste pour une diffusion en café ou bar, « La Petite Histoire » d’Eugène Durif, théâtre itinérant, « Mademoiselle Julie » de Strindberg et « Les 2 pieds dans la flaque d’eau » - travaillant sur la question de la danse à l’origine du jeu d’acteur, « Le prince et la vérité » (au Centre Dramatique National de Sartrouville) et « L'Épreuve » de Marivaux – questionnant rythme et rupture du sens, « Un Cabaret pour m’sieur Horvath » croisant vidéo et musique. La dernière création, « Hiver » de Jon Fosse, parle de nos glissements hors du monde, de nos disparitions du réel. Ces sensations de doutes sur notre matière ont conduit la compagnie à expérimenter la Magie Nouvelle.

PRÉSENTATION DE LA RECHERCHE

KANT et LA CHAMBRE DE KRISTOFFER

Mêlant astronomie, cosmologie et rêves, Kant de Jon Fosse aborde dans une grande simplicité, les questions philosophiques, mais également la véracité de l’existence et de la réalité. Pour aborder ces thèmes et provoquer un imaginaire, la compagnie travaille sur la perturbation et la mise en doute, à chaque instant, de ce que le spectateur voit. Outre la création théâtrale du Kant, utilisant des hologrammes et des principes de magie, la compagnie travaille sur une installation immersive, La Chambre de Kristoffer, comme élément transmédiatique, fruit d'une rencontre avec Judith Guez, chercheuse au sein de l'INREV de Paris 8.

Lors de la résidence, la compagnie a travaillé sur l’installation interactive utilisant un casque de réalité virtuelle HMD : le spectateur installé dans un décor de chambre d’enfant, se retrouve immergé dans un environnement virtuel reprenant le décor réel mais "augmenté", dans lequel il pourra interagir par l'intermédiaire "d'objets-interfaces" présents dans le décor réel et modélisés virtuellement. Cette installation sera le terrain de perturbations multi-sensorielles entre le tactile et le visuel conditionnant le spectateur à ses souvenirs de sensations réelles. Il s'agit en effet de modifier les références spatiales du spectateur puis troubler virtuellement et progressivement l’espace réel jusqu'à créer un univers pictural. Des images virtuelles d’Univers et de l’immensité permettront aux spectateurs d’éprouver sa mesure d’humain.

 

BIOGRAPHIES

Emilie Anna Maillet/Metteure en scène – conceptrice

Elle a travaillé avec P. Debauche, C. Benedetti, P. Fomenko, A. Engel, J-P. Vincent, K. Lupa. Elle a mis en scène «Beaucoup de Bruit pour rien» de Shakespeare et toutes les créations de la Cie. Elle a été reçue à l’unité Nomade de formation à la mise en scène au CNSAD, puis a obtenu un Master 2 mise en scène à Paris X et le C.A. Elle développe une activité pédagogique. En 2012, elle créée « Hiver » de J. Fosse à La Ferme du Buisson.

Judith Guez/Conceptrice Interaction temps réel

Après une licence d’Arts plastiques, de chimie/physique, une licence en science option électronique et informatique, un Master 1 en Arts et Technologie de l’Image et un Master 2 en Robotique, elle a achevé sa thèse de doctorat en décembre 2015 au laboratoire INREV de Paris 8 (Image Numérique et Réalité Virtuelle), développant une réflexion sur La compréhension et la création d'illusions en relation avec l'art, la technologie et la psychologie. Elle est également attachée de recherche (ATER) du laboratoire AIAC (Arts des Images et Art contemporain) de l'équipe de recherche INREV (Image Numérique et Réalité Virtuelle) de l'Université Paris 8, dans la formation Arts et Technologies de l'image (ATI).

Céline Diez/Scénographe

Céline Diez est diplômée de l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, elle travaille pour le cinéma et le spectacle vivant. En 2010, elle suit une formation de micro-mécanique appliquée au spectacle. Elle a travaillé avec Étienne Saglio (Monstre(s)), la Compagnie 14: 20, Louise Lévêque (Vivre dans le feu), sur les installation immersives et magiques de stormy Weather / Plus loin présenté au 104 en janvier 2014.

Guillaume Bertinet/Créateur graphisme 3D

Guillaume Bertinet est spécialisé dans le domaine de l'image temps réel et de la composition en réalité virtuelle, Il a travaillé en cyberpsychologie au sein de l'équipe de S. Bouchard. Il a participé au "Projet Orphée" initié par F. Chalifour, puis avec Balthazar Auxietre autour des projets d'installations immersives "Eidolon", "Le conseil des 100 clochers", et "Le 5ème Sommeil". Il est titulaire d'un master Arts et Technologies de l'Image à Paris 8.

Adrien Gentils/Graphisme 3 D

Après un parcours universitaire en master Arts et Technologies de l'Image, Adrien Gentils a travaillé dans divers studios pour des effets spéciaux 2D/3D sur long métrages ou publicités, et en tant que formateur. En 2011, il part pour Séoul et travaille comme animateur 3D pour des séries animées (ScoobyDoo, spiderman, ...).

Laurent Beucher/Créateur Lumière, conseiller magie

Créateur lumière auprès de compagnies de Magie Nouvelle notamment pour les spectacles «Solo(s)» et «Vibrations» de la Cie 14:20 (éclairage d'hologrammes, lévitations, ombres en captation infra-rouge), Laurent Beucher travaille aussi à la conception d'effets et de machineries plateau pour les créations d’Etienne Saglio («Le Soir des monstres».). Il signe la création lumière d'«Hiver» de J. Fosse.